English Version
 
Les marques - champagne
Ambiance Martell   Logo Byrrh

Aromatisé au quinquina, Byrrh nourrit depuis sa création, à la fin du 19e siècle, le mythe des apéritifs français à base de vin. Boisson à 17°, témoin de tout un pan de l’histoire hexagonale, c’est le rafraîchissement idéal pour s’offrir le dépaysement d’un voyage au pays catalan.

Bouteille Byrrh
Apéritif à base de vin, Byrrh a pour spécificité d'être aromatisé au quinquina. Il titre 17°.
Les raisins de base, provenant majoritairement des cépages Carignan et Grenache des coteaux du Roussillon, sont transformés en mistelles qui sont ensuite assemblées avec des vins rouges et secs, sélectionnés parmi la production du Roussillon.

Byrrh se déguste à l’apéritif. L’idéal est de le servir frais, à environ 16°. Il s’accompagne volontiers d’un zeste de citron ou d’un peu de crème de cassis.

   
Bouteille Byrrh Assemblage rare Byrrh Rare Assemblage est élaboré à partir d’une sélection de millésimes de vins du pays catalan qui se montrent d’une qualité particulière (riches en couleur, tanins non agressifs…).
Les vins sont alors aromatisés selon la méthode traditionnelle des caves de Thuir (Pyrénées Orientales) et mis à vieillir dans de petits fûts de chêne pendant environ 10 ans pour ne conserver que la structure harmonieuse des quinquinas.

À la loupe
Robe : Vieil acajou
Nez : Intense et ample, laissant se développer des notes de fruits rouges confits.
Palais : Harmonieuse, avec des tanins bien fondus, sous-tendus par des notes subtiles de quinquinas. De belles matières viniques développent des arômes de fruits secs, chocolatés et finement épicés.
Finale : Moka vanillé et pain grillé.
   
Byrrh Quinquina

La force et l’amertune du Quinquina sont équilibrés par la douceur naturelle et fruitée des mistelles de Muscat.

À la loupe
Robe/Œil : robe acajou
Nez : intense et ample
Palais : harmonieuse, arômes de fruits secs, chocolatés, légèrement épicés.
Finale : sur le moka vanillé et le pain grillé.


  • En 1866, Simon Violet et un ami pharmacien, tous deux originaires de Thuir, dans la région des Pyrénées orientales, inventent un nouvel apéritif à base de quinquina.

  • Profitant de la mode des vins au quinquina, Byrrh devient rapidement un succès populaire dans toute la France. Dès 1903, des concours d’affiches publicitaires sont lancés pour promouvoir la marque.

  • Vantée au gré d’importantes campagnes de publicité, Byrrh rencontre, dans les années trente, un succès inégalé. En 1935, c’est la première marque d’apéritif en France avec 35 millions de litres vendus.

  • En 1976, Byrrh rejoint Pernod Ricard.

  • En 1999, Byrrh crée une cuvée haut de gamme à destination des connaisseurs : Byrrh Rare Assemblage.
La plus grande cuve en chêne du monde, 1 000 200 litres Au cœur du pays catalan

Apéritif élaboré à partir de vin, Byrrh est un produit typique du sud de la France, issu principalement des cépages Carignan et Grenache des coteaux du Roussillon.

Le moût de raisin macère avec de l’alcool neutre, afin de faire cesser la fermentation. Le mélange obtenu est un produit particulièrement fruité et liquoreux, appelé « mistelle ».

Après un premier vieillissement, les mistelles sont assemblées avec des vins rouges et secs du Roussillon. L’assemblage est ensuite aromatisé à froid avec des écorces de quinquina séchées et concassées, puis vieilli pendant 3 ans dans de grands fûts en bois appelés les foudres.

L’alcool vinique est stabilisé par passage à froid, puis filtré et mis en bouteille.

Découvrez le site de la marque
Cliquez ici
séparation
Nos emballages peuvent faire l'objet d'une consigne de tri, pour en savoir plus : www.consignesdetri.fr